AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Under the rain /Pv Aelys

avatar
Mage
Donna PalhiaMage
Messages : 12
Vos Points : 10286
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 19
Localisation : Partout et nul part

Votre personnage:
Votre Personnage:
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-express.forumactif.fr
MessageSujet: Under the rain /Pv Aelys Dim 24 Fév - 21:37

A u sortir de l'Ecole des Aspirants où elle donnait des cours, Donna Palhia fut surprise par la tempête. Le ciel si beau s'était d'un seul coup couvert. Les nuages noirs s'amoncelaient pour former des gros blocs orageux d'où coulait la pluie. Pas fine oh ça non ! Une grosse averse plutôt ! Tout le monde courait en s'abritant avec ce qu'on pouvait, ce qu'on trouvait. Eléa elle n'avait pas ce genre de préoccuation : une bonne cape avec une capuche cachant son visage dans l'ombre lui suffisait amplement. De plus, de petites flammes au bout de ses doigts répendaient une douce chaleur dans son corps, même si elle n'avait pas réellement froid, il eserait stupide de tomber malade.

D u haut de ses vingt ans, la jeune femme Perle, Robe Mage enseignant à l'école des Aspirants maîtrisait le feu du bout des doigts, c'était le cas de le dire ! Et elle était spécialiste dans les figures mouvantes en feu tel un cheveu de flammes.
Eléa marchait tranquillement tandis qu'autour d'elle tout le monde courait en criant qu'il faisait un temps de chien. Pour la Perle, ce n'était que la nature. Il pleuvait et c'était aussi bien ! Sinon, comment les terres pouvaient-elles obtenir suffisemment d'eau ? Et s'il n'y avait plus d'eau, même eux, les gens de la haute société finiraient par mourir. Peut-être même avant les Cendres qui étaient lus résistant à force de recevoir des coups de fouets. Quoi qu'il en soit, sous sa capuche noire attachée à une cape de la même couleur descendant jusqu'à ses chevilles, Donna Palhia avançait sous la pluie, ne cherchant qu'à rejoindre sa demeure afin de se sécher et de s'adonner à son occupation favorite : les figures de feu. D'ailleurs, elles amusaient une petite esclave qu'Eléa avait prit en pitié et qu'elle considérait comme une petite soeur. Même si sa mère trouvait cela presque ridicule, elle n'en avait cure.

S olitaire de nature, la jeune femme ne cherchait même pas à discuter avec ces malheureux qui gémissaient devant tant d'eau. Elle s'arrêta sous un pont, au sec, ôta sa capuche et découvra ses mains. Fines, plutôt pâles, ces dernières se mirent à rougeoyer jusqu'à ce qu'une petite flamme apparaisse au bout de chaque doigt de chaque main. Puis, elle fit apparaître d'un simple geste une loutre qui bougea avec rapidité et élégance, tournoyant gaiement autour d'Eléa qui souriait, comme toujours.
Mais quelques secondes plus tard, la pluie devint oblique si bien que son feu n'était plus à l'abri et disparu, au grand désespoir de la Robe Mage qui jura de ne pouvoir faire cesse ce déluge.

E lle repartit et arriva en vue des maisons Perles. Toutes étaient immenses, bordées de murs dégouliants et de jardins humides. L'une d'elle attira son attention : grande naturellement, avec un parc verdoyant, des murs gris. Des fenêtres aussi.
Les prunelles brillantes d'Eléa, bleu se détachant du noir avisèrent une longue fille aux cheveux chatains qui observait la rue. Leurs yeus se rencontrèrent et ceux d'Eléa n'exprimaient qu'un souhait : parler à cette Perle.
avatar
Armure
AelysArmure
Messages : 244
Vos Points : 12427
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 20

Votre personnage:
Votre Personnage:
Voir le profil de l'utilisateur http://amescroisees.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Under the rain /Pv Aelys Lun 25 Fév - 11:20

Je ne suis pas de bonne humeur. J'ai du revenir chez moi, voir ceux qui m'ont trahi, supporter leur accueil forcé et revivre des souvenirs dont je veux me débarrasser depuis bien longtemps. Ma mère m'a ouvert sans un mot et mon père m'a prit maladroitement dans ses bras. Mais ils n'ont pas souri, moi non plus. Ma mère m'a annoncé que ce que j'étais venu chercher était en haut, dans ma chambre. C'est là que je me trouve actuellement. Assise sur le lit, je rêve. Je repense à mes amis et à celle que j'étais. Le bijou est à l'intérieur de ma main, serré si fort que mes doigts ont en blanchi.
Quand j'étais arrivé au Donjo et qu'il restait introuvable dans mes bagages je l'avais cru perdu. Mais hier une missive était posée sur mon bureau. Il y était écrit: "Ton bracelet est dans ta chambre, tu peux venir le chercher demain."
J'avais tout de suite remarqué qu'elle n'était pas signé. Mais qu'aurait-elle bien pu marquer ? "Maman" ? Elle qui ne m'avait pas soutenu et me manipulait sans remords...
"Donna Aran" ? Cela aurait sans doute fait trop distant, trop sec pour être adressé à sa fille. Néanmoins, elle me tutoie. Preuve qu'elle m'a un jour côtoyé.
J'ai mal aux doigts. J'ouvre ma main, le bracelet est là. Il est intacte: il est toujours aussi brillant et les lettres gravées sont toujours aussi belles.
Sans quitter des yeux le nom qui y est écrit je m'approche de la fenêtre. On peut y voir les demeures Perles de Donna Dera (une vieille femme aigrie mais chaleureuse), de Héros Gryan (un jeune Ingénieur, très doué dit-on) ainsi que celle de Don Try que je préfère éviter autant que je peux. On peut également voir l'immense ruelle qui dessert toutes ces maisons.
C'est alors que mon regard rencontre celui d'une femme qui me regarde sous la pluie. Bien que la maison soit loin du portail je la vois assez bien. Ses yeux sont aussi bleus qu'un ciel d'été et elle semble captiver par ce que je suis en train de faire. Elle est vêtue d'une cape dont la capuche est rabattue, sans doute pour se protéger de l'orage grandissant. Que me veut-elle ? Je ne la connais pas. Peut-être s'est-elle perdue dans la pluie et souhaite que je lui indique son chemin.
Je descends les escaliers aussi vite que je peux. Revenir ici m'a fait mal. Et j'ai là un prétexte pour me faufiler hors de la maison. J'ouvre la porte d'entrée qui grince fortement. La pluie m'assaille aussitôt, je n'ai pas pensé à prendre un manteau. En effet, quand je suis parti il faisait plutôt beau.
Je suis bientôt complètement trempée mais j'arrive en vue de la silhouette de la Perle qui, elle aussi, s'approche de moi.
Le bracelet toujours dans la main je la salue.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

•○• Aelys, Venia et Roméo •○•
Fondatrice et Armure


Spoiler:
 
avatar
Mage
Donna PalhiaMage
Messages : 12
Vos Points : 10286
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 19
Localisation : Partout et nul part

Votre personnage:
Votre Personnage:
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-express.forumactif.fr
MessageSujet: Re: Under the rain /Pv Aelys Lun 25 Fév - 15:23

La Perle était sortie sous la pluie. Sans manteau, juste le point fermé sur un objet, sans doute précieux pour qu'elle le tienne aussi fort. Eléa planta ses prunelles d'azur dans celles vertes de l'autre jeune fille. Elle était trempée mais ne semblait pas vraiment s'en soucier. Elle la salua briévement et la regarda. Pendant un instant, la Robe Mage resta de profil, regardant la Perle du coin de l'oeil. Elle s'était toujours méfiée des autres Perles, les trouvant plus sauvages encore que les Cendres. Et même dans cette situation qu'elle avait elle-même provoquée, elle restait distante, presque aussi froide que cette pluie qui continuait à tomber.
Quelques minutes semblèrent s'écouler tandis que les deux filles restaient ainsi, dans cet échange silencieux qu'aucune des deux ne cherchait à briser.
Donna Palhia l'observa attentivement. Cheveux courts, yeux verts et marqués par la fatigue corps long et élancé. Un détail attira le regard attentif de la Mage : les cheveux. Ils étaient mal coupés. Trop mal pour avoir été faits par un coiffeur Perle ou même un esclave. La coupure ne paraissait même pas faite par des ciseaux.

Oubliant ce détail douteux, Eléa fit face à la jeune fille et parla.

Bien le bonjour jeune Perle. Navrée de vous avoir fait descendre sous la pluie, je voulais juste que vous m'indiquiez la demeure de Donna Dienis [vieille Robe Mage]. C'est une amie à moi et nous devions nous voir ce soir. Seulement je ne sais pas où elle habite.

En fait, Eléa savait parfaitement où elle vivait, mais mieux valait feindre que non, sinon l'autre pouvait se mettre en colère, comme tous les Perles que l'on fait bouger pour rien. Beaucoup piquaient des crises du genre "Vous m'avez fait venir pour rien ? Sous la pluie ? Sombre idiote crétine et sans cervelle ! Et ma pédicure alors ?!" ou encore "Je n'ai pas que ça à faire d'écouter les dires d'une enfant ! Fichez le camp !". Tous étaient exaspérants, tous sauf certains. Queques rare cas que Donna Palhia s'efforçait de trouver pour entretenir ses relations sociales. Non pas qu'elle soit dépressive autrement, mais c'était tout aussi bien de parler à des gens intéressants que de rester seule dans son coin, entre quatre murs en train de lire un bouquin tout aussi ennuyeux écrit bien souvent par des Robes Scribes ennuyeux à mourir qui parlent à la vitesse d'une tortue.

Certes, la Mage avait une vision peu amicale de nombre de Perles, mais telle était la réalité et elle avait apprit à la connaître. Parfois, ses parents aussi se comportaient ainsi, mais Eléa ne cherchait pas pour autant à leur trouver des excuses. Ils étaient ce qu'ils étaient et avaient des défauts, comme tout le monde. Malheureusement ils avaient également le défaut de se comporter comme de hautes personnes écrasant les autres. Donna Palhia n'aimait pas ça. Elle n'aimait pas quand les autres se coyaient plus puissants que tout le monde, quand les autres pensaient pouvoir écraser les plus faibles sous leurs pieds. Les Perles se comportaient presque tous comme cela vis-à-vis des Cendres, et la jeune femme avait horreur de ça.

Soudain, la pluie cessa et le soleil fit une trouée à travers les nuages. Il était rayonnant et il réchauffa très vite la ville d'AnkNor. Devant ce beau temps, Eléa se dit qu'elle n'avait plus besoin de capuche, même si elle l'aimait beaucoup. Elle l'ôta donc et découvrit son visage.
Sur sa tête se trouvait naturellement un diadème retombant sur son front. Le bijoux central était en fait les armoiries de sa famille qui avait insisté pour les poser sur ce bijou : des ailes derrière une licorne et tout en haut, un croissant de lune. Telles étaient les armoiries des Palhia qu'Eléa avait montré à ses cours à l'école des Aspirants.
Pendant un instant d'ailleurs, elle se demanda si elle n'avait pas eut cette jeune fille en cours.
avatar
Armure
AelysArmure
Messages : 244
Vos Points : 12427
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 20

Votre personnage:
Votre Personnage:
Voir le profil de l'utilisateur http://amescroisees.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Under the rain /Pv Aelys Mar 26 Fév - 16:28

L'inconnue me dévisage lentement, je ne m'en offusque pas. J'attend patiemment qu'elle daigne me parler. J'ai appris à me taire, on ne doit jamais être impolie ou offensante envers un Perle. Elle me regarde de la tête aux pieds, je dois lui paraître bien étrange toute mouillée et mal habillée. Je vois qu'elle regarde mes cheveux, c'est vrai qu'ils sont mal coiffés aujourd'hui. De toute façon je n'arrive jamais à les coiffer comme je le voudrais!
Quand à elle, elle se tient droite et fière. Je lis dans ses yeux de l'intelligence mais aussi un peu de méfiance. Je pense qu'elle doit appartenir à une famille aisée et porter une Robe importante.
-Bien le bonjour jeune Perle. Navrée de vous avoir fait descendre sous la pluie, je voulais juste que vous m'indiquiez la demeure de Donna Dienis [vieille Robe Mage]. C'est une amie à moi et nous devions nous voir ce soir. Seulement je ne sais pas où elle habite.
Sa voix est douce, elle me plaît. De plus, elle est très belle. Elle possède de longs cheveux blancs qui tombent sur ses épaules et un diadème est posé sur son front. Celui-ci est orné de pierres précieuses ce qui confirme ce que je pensais depuis le début. Cette Perle doit être puissante et riche. Je dois l'aider au mieux.
Le nom m'interpelle. Je connais cette Donna Dienis, peut être l'ai-je connue à l'école des Aspirants mais je n'étais jamais été très attentive. Néanmoins elle n'habite pas dans ma rue, cela est certain.
- Ce nom me dit quelque chose, mais elle n'habite pas dans cette rue. Êtes-vous sûre que c'était bien ici ?
La mémoire me revient, Donna Dienis est une Mage, assez vieille. Je me rappelle que je l'avais croisé dans un couloir de l'école, bien sûr c'était pour me faire réprimander sur ma conduite. Mais depuis elle avait quitté l'école et je ne l'avais plus revue. D'ailleurs vu son âge, cela m'étonne qu'elle soit encore en vie.
Cette Perle est donc peut être aussi une Mage ? Les Mages m'ont toujours fait peur... Ils manipulent le feu sans problème ou font apparaître de l'eau là où il n'y avait que du vide. Tout cela est inquiétant. Je n'ai jamais vraiment compris comment des choses aussi irrationnelles peuvent arriver. Je pense qu'on ne peut comprendre que si on pratique la magie, or ce n'est pas mon cas. Et dire que c'était ce que ma mère voulait que je fasse...

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

•○• Aelys, Venia et Roméo •○•
Fondatrice et Armure


Spoiler:
 
avatar
Mage
Donna PalhiaMage
Messages : 12
Vos Points : 10286
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 19
Localisation : Partout et nul part

Votre personnage:
Votre Personnage:
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-express.forumactif.fr
MessageSujet: Re: Under the rain /Pv Aelys Sam 2 Mar - 20:34

Eléa regarda la jeune Perle. Le temps d'hésitation qu'elle sembla marquer n'étonna guère la jeune femme. Appremment, elle ne sembla pas très encleinte à connaître les Perles d'AnkNor. Et elle avait bien raison ! La plupart étaient détestables au possible et ils n'aspiraient jamais rien de bon. Ils étaient tous ambitieux et arrogants, et rares étaient les Perles humbles se contentant de ce qu'ils avaient. Les Armures étaient ainsi... c'était bien les seuls à être tous comme ça, une généralité, unie dans le même but, la même souffrance des combats et la même loi. Ils étaient un et ne cherchaient pas à posséder. On disait d'ailleurs que le dojo était un lieu spartiate et sommaire. Bon nombre de nobles ne supporteraient pas cet environnement. A cette pensée, Donna Palhia sourit. Elle se riait des Perles qui gémissaient à longueur de journée, et souvent, elles avaient le malheur de devoir leur parler. Donna Dienis était comme elle, satisfaite de ce qu'elle avait déjà, ce qui n'était pas rien !


- Ce nom me dit quelque chose, mais elle n'habite pas dans cette rue. Êtes-vous sûre que c'était bien ici ?

Devant le visage sans mensonge de la jeune fille, Eléa n'insista pas. De toute façon, comment aurait-elle pu insister ? Donna Dienis ne vivait bien sûr pas dans cette rue, et pas non plus dans ce quartier. Mais il fallait bien mentir parfois. Bien qu'elle ait l'air différente, faire descendre une Perle sous la pluie sans raison est quelque chose d'osé et de risqué ! Elle n'aurait sûrement pas apprécié. Du moins... peut-être que si, mais comment savoir dans ce monde où tout le monde cherche à voler l'autre d'une façon ou d'une autre. Personne n'est réellement honnête, et personne ne cherche vraiment à l'être, juste à le paraître. Cet univers est fait d'apparence, trompeuses ou non, mais d'images cachant la dure réalité d'une monde qui ne tourne pas rond, qui n'est pas lisse mais rond. La lumière n'est pas jaune mais blanche. Et elle n'est pas blanche, mais faite de plusieurs couleurs. Même la nature ment, alors qui peut prétendre dire la vérité ? Un Perle bien moins qu'un Cendre peut le dire. Personne n'est vrai, on se ment aussi soi même, et ça, Eléa essaye d'y remédier en cherchant à être telle qu'elle doit l'être, telle qu'elle veut l'être...

A ce propos, elle avait envie de s'amuser un peu. Elle savait bien qu'exhiber ainsi des armoiries pouvait faire peur. Les familles les plus puissantes et les plus riches avaient le droit de posséder des armoiries, et la sienne en avait, signe de son importance, et même dans le monde des Perles, ceux ayant des armoiries étaient extrêment craints, vu comme des seigneurs plus qu'autre chose. Malheureusement, on hésitait pas à arnaquer de jeunes seigneurs sans expérience. Comment avait-on pu en arriver là ?
Pour jouer un petit peu avec la jeune Perle, elle fit une tête d'enfer, comme si elle était prête à la tuer grâce à l'arc que contenait un carquois dans son dos. En effet, Eléa n'allait nul part sans un arc et des dagus, juste contre ses cuisses. On est jamais trop prudent.
Elle fixa donc la jeune fille d'un oeil mauvais. Seul cela suffisait à faire trembler quelqu'un, en général. Mais elle sentait que celle-ci était différente, elle n'était pas comme les autres... plus humble ? Plus noble ? Plus détestable ? Qu'en savait-elle ? Son instinct lui disait juste que cette "petite" n'était pas la même que toutes les autres Perles que la Mage qualifiait de gamines tant elles ne connaissaient rien du monde et se cachaient derrière des mensonges, des fausses réalités et les dires faux de leurs parents qui cherchaient surtout, plus qu'à les aimer, à les manipuler comme des pantins articulés, bougeant au gré de leurs maîtres.


Puis son regard se fit plus doux, et un sourir se dessina sur ses lèvres fines.

- J'ai dû me tromper. Veuillez m'excuser.


Hochant la tête, elle continua à sourire, regardant toujours cette fille. Pourquoi la trouvait-elle si différente des autres ? Qu'est-ce qui en elle avait changé pour qu'elle ne soit pas comme les jeunes filles de son âge ? Parfois la pluie aidait Donna Palhia à réfléchir, mais il ne pleuvait plus et de toute manière elle n'avait ni le temps de réflechir ni le temps d'attendre le déluge ! Alors la solution s'imposa à elle, évidente bien qu'elle n'y ait pas pensé.

- Mais j'en oublie les bonnes manières ! Quoi que je n'aime pas spécialement les manières des Perles... je me présente, Donna Palhia, Eléa de mon prénom. Ravie de faire votre connaissance...



Comme si le feu lui avait manqué, comme si il n'y avait que lui qui comptait, elle fit apparaître de suite une cheval de feu à côté d'elle. Ce dernier se dressa sur ses deux pattes arrières, hénit et fonça sur la jeune Perle avant de disparaître pour réapparaître plus loin. Son corps de flammes ondulaient, représentant un cheval courant au vent, insistant sur les détails superflus parfois... il était vraiment beau, pour un cheval de feu.

- Je suis une Robe Mage, de feu plus précisemment, et bien que j'aime faire apparaître des animaux en flammes, j'aime aussi les vrais.


Avec un sourire malicieux, elle leva la tête au ciel, siffla une joyeuse mélodie, très douce, plus longue qu'un simple sifflement. Au loin apparut un cheval blanc à la crinière blanche. Un magnifique étalon d'une blancheur incroyable. Un peu plus grand que les autres chevaux. Il s'approcha d'Eléa, comme s'il la connaissait depuis tout petit, ne s'inquiétant nullement de la présence d'une autre aux côtés de son amie.

- Voici Gris Poil. C'est le seigneur de tous les chevaux ! Et il fut mon compagnon lors de maints dangers.




Dernière édition par Donna Palhia le Dim 3 Mar - 19:23, édité 1 fois
avatar
Armure
AelysArmure
Messages : 244
Vos Points : 12427
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 20

Votre personnage:
Votre Personnage:
Voir le profil de l'utilisateur http://amescroisees.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Under the rain /Pv Aelys Dim 3 Mar - 18:16

Ma réponse reçut un long silence. J'espère seulement que cette Mage ne se mettra pas en colère! Il vaut mieux ne pas être dans les parages quand un des ces magiciens est furieux... Pourtant celle-ci m'inspire plutôt confiance. Son regard me paraît doux et je ne la trouve pas aussi superficielle que les autres. D'ailleurs je ne serai jamais descendu la voir si elle ne m'avait pas paru sympathique.
Pourtant, quand je relève ma capuche pour mieux la voir j'ai l'impression que son attitude a changé du tout au tout. Elle me fixe agressivement et sa main s'est posée dans son dos sur un carquois que je n'avais pas encore remarqué. Serait-elle assez folle pour me tirer dessus en pleine rue alors que je suis une Armure ? Vénia anéantirait sa flèche comme si elle avait été une simple plume. Je finis par douter de ses intentions à mon égard. Je l'étudie avec minutie et remarque un détail intéressant. Ses yeux brillent de malice et trahissent ses véritables sentiments. Bon, j'attend la suite. Si elle veut jouer à ça, nous allons jouer. Mais elle ne risque pas de gagner.
D'un coup elle change à nouveau d'attitude et me lance gaiement:
- J'ai dû me tromper. Veuillez m'excuser.
Son sourire est aussi beau que son visage. J'hausse les épaules. Je le savais que cette Donna Dienis n'habite pas ici, j'ai même l'impression qu'elle aussi. Mais je me trompe sûrement.
- Mais j'en oublie les bonnes manières ! Quoi que je n'aime pas spécialement les manières des Perles... je me présente, Donna Palhia, Eléa de mon prénom. Ravie de faire votre connaissance...
Je reste légèrement dubitative, ne sachant pas trop quoi répondre pour ne pas paraître impolie. Mais elle me devance à nouveau: un magnifique cheval de feu apparaît à ses côtés. Sa beauté m'ensorcelle et je me laisse guider par les flammes qui dansent devant mes yeux. Finalement, la magie que j'ai hais tant peut faire de bien belles choses. Ce cheval est si réaliste que j'aurai envie de le toucher. Bien sur, je me retiens. Je ne tiens pas à m'embraser.
Le cheval se cabre et s'élance vers Eléa mais d'un coup il disparaît. Je le cherche autour de moi et le retrouve encore plus près, encore plus beau. Sa crinière flotte au vent et ses sabots grattent le sol nerveusement. Ses yeux aussi paraissent réels, c'est incroyable. J'ai même l'impression qu'il me regarde.
- Je suis une Robe Mage, de feu plus précisemment, et bien que j'aime faire apparaître des animaux en flammes, j'aime aussi les vrais.
Toujours en béatitude devant l'animal j'écoute les paroles d'Eléa d'une oreille distraite. Rien que je ne sache déjà. Cette Mage doit être très talentueuse pour ce genre de sculpture de feu. Je l'admire sans m'en rendre vraiment compte. Comme j'aimerais façonner des animaux en feu par un simple geste de la main! Je ferais un aigle qui volerait au dessus de moi avec élégance et crierai des flammes à la manière des dragons. Cela serait beau j'en suis sûre. Mais bon! Je suis Armure il faut que j'arrête de fantasmer bêtement.
Je reporte mon attention sur Eléa qui lance un appel en direction du ciel. Je m'attend presque à voir venir un animal de feu du fond des cieux...
C'est un magnifique cheval blanc qui accourt vers nous. Beaucoup plus grand que Roméo sa robe est immaculée. Sa tête est très expressive et son corps musclé. L'animal vint se blottir dans les bras de sa maîtresse sans même me porter un regard.
- Voici Gris Poil. C'est le seigneur de tous les chevaux ! Et il fut mon compagnon lors de maints dangers.
Je souris à cette présentation. Elle aime son cheval c'est évident et cela me rapproche un peu plus d'elle.
C'est à moi de me présenter à présent. Je pose une main dans mon dos et m'incline devant la Mage.
- Je suis Aelys, une représentante Armure. J'ai moi-même un cheval mais je ne l'ai pas avec moi aujourd'hui. Il s'appelle Roméo.
En prononçant ces paroles je me rend compte de l'étrangeté de la situation dans laquelle je me trouve. Je raconte ma vie à une Perle, sans soucis de l'étiquette et mon attitude n'est pas aussi respectueuse qu'elle devrait l'être. Après tout je n'en tiens pas rigueur, puisqu'elle non plus.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

•○• Aelys, Venia et Roméo •○•
Fondatrice et Armure


Spoiler:
 
avatar
Mage
Donna PalhiaMage
Messages : 12
Vos Points : 10286
Date d'inscription : 06/02/2013
Age : 19
Localisation : Partout et nul part

Votre personnage:
Votre Personnage:
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-express.forumactif.fr
MessageSujet: Re: Under the rain /Pv Aelys Sam 9 Mar - 10:56

Eléa regarda son étalon adoré, le caressant tout son content. Puis elle tapota son encolure avec affection avant de se tourner vers la jeune fille. Cette dernière sourit lorsque la Mage présenta son cheval. A-t-elle vu en elle une Perle différente des autres ? Quoi qu'il en soit, elle s'inclina légèrement, une main dans son dos avant de prendre la parole.

- Je suis Aelys, une représentante Armure. J'ai moi-même un cheval mais je ne l'ai pas avec moi aujourd'hui. Il s'appelle Roméo.

A ces mots, la Robe Mage hausse les sourcils. Une Armure ? La caste la plus méconnue et sans doute la plus crainte. Chacun a entendu parler des Armures, ces "soldats" portant une armure s'adaptant parfaitement aux formes de leurs corps. Personne ne sait cependant combien il y en a, mais il semblerait ces derniers temps que les Armures reviennent au goût du jour. Ce sont des gens très agréable à ce qu'il paraît, vivant tous ensemble sans souci de l'âge ou du genre. Ils mangent, cohabitent, combatent ensemble. Mais ce ne sont que des rumeurs, personne n'étant allé dans... le Dojo...

- N'êtes-vous pas censée être au Dojo alors ? Ou avez-vous eu l'autorisation de venir voir votre famille ?

Même si elle en parle, Donna Palhia fut à cet instant quasiment sûre que la jeune Armure n'était pas venue ici par pur plaisir. En général, les Armures ont choisi cette caste malgré le choix différent de leurs parents. Cette manipulation parentale détruit les liens familiaux dans la majeure partie des cas, mais la jeuen femme s'entendait encore bien avec ses géniteurs, bien qu'eux aussi aient désiré la voir devenir Robe Gouvernante. Combien de générations encore allait-il falloir gâcher avant que les adultes comprennent que leurs descendants avaient le droit de choisir eux-même leur avenir ?
Eléa soupira, consciente d'avoir un rêve fou.
Néanmoins, cette fille semble avoir compris, elle. Peut-être n'est-ce pas un vain espoir au fond...
avatar
Armure
AelysArmure
Messages : 244
Vos Points : 12427
Date d'inscription : 01/02/2012
Age : 20

Votre personnage:
Votre Personnage:
Voir le profil de l'utilisateur http://amescroisees.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Under the rain /Pv Aelys Dim 17 Mar - 13:42

- N'êtes-vous pas censée être au Dojo alors ? Ou avez-vous eu l'autorisation de venir voir votre famille ?
J'hausse les épaules à cette remarque. Certes nous sommes souvent au Donjo, nous les Armures, mais nous n'y sommes pas enfermées non plus! Mais il est vrai que les gens en savent peu sur nous et finalement, je crois que c'est bien ainsi. Le mystère de notre caste ne fait qu'ajouter à notre prestige.
- Nous allons et venons comme bon nous semble. On ne nous impose pas de rester au Donjo toute la journée.
Je laisse un silence avant d'ajouter:
- Même si c'est vrai que certains préfèrent y rester, le monde extérieur nous parait bien pitoyable.
Je me permet ouvertement de critiquer la politique d'AnkNor car je sens que cette Perle est du même avis que moi. Rares sont ceux qui seraient prêts à perdre leur vie de luxe pour changer les choses mais ces personnes existent malgré tout. Peut-être qu'un jour les discriminations présentes à AnkNor cesseront, grâce à un Roi meilleur que les précédents ou même grâce à une guerre civile...
- Je rendais visite à mes parents, enfin... je venais juste chercher un objet auquel je tiens beaucoup.
Inconsciemment ma main se serre autour du bijou. Comme je suis heureuse de l'avoir retrouvé! Pour moi c'est un peu comme un porte-bonheur, quelque chose qui me rassure. Au moment de revêtir ma Robe je l'avais embrassé. Je l'avais même supplié. Maintenant cela me paraît ridicule mais c'est sûrement cela qui m'a permis d'affronter la foule qui hurlait ce jour-là. Désormais, je ne le quitterai plus. C'est aussi simple que cela.


Désolée pas d'inspiration du tout ;/

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

•○• Aelys, Venia et Roméo •○•
Fondatrice et Armure


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Under the rain /Pv Aelys

Under the rain /Pv Aelys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ♣ set fire to the rain
» Présentation de Blue Rain
» Heavy Rain [mission]
» Jonhatan Cullen, cavalier de Sunny Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Croisées :: ♦ Royaume Perle ♦ :: Demeures perles-